Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mon Profil

  • Forzarossa
  • Mon adresse pour les MP:

 lebian@laposte.net
  • Mon adresse pour les MP: lebian@laposte.net

Albums photos

Les-voitures-de-Séries-1948-à-1955

Les-voitures-de-Series-1948-a-1955-Vol-2

Les-voitures-de-Séries-1956-à-1965

Les-voitures-de-Séries-1956-à-1965-vol-2

Les-voitures-de-Séries-1956-a-1965-vol-3

Les-voitures-de-Séries-1966-à-1975

Les-voitures-de-Séries-1966-à-1975-Vol-2

Les-voitures-de-Séries-1966-à-1975-vol-3

Les-voitures-de-Séries-1966-a-1975-vol-4

Les-voitures-de-Séries-1976-à-1990

Les-voitures-de-Séries-1976-à-1990-vol-2

Les-voitures-de-Séries-1976-à-1990-vol-3

Les-voitures-de-Séries-1991-à-2000

Les-voitures-de-Séries-1991-à-2000-Vol-2

Les-voitures-de-Séries-1991-à-2000-Vol-3

Les-voitures-de-Séries-2001-à-2008

Les-voitures-de-Séries-2001-à-2008-Vol-2

Les-voitures-de-Séries-2001-à-2008-Vol-3

Les-voitures-de-Séries-depuis-2009

Les-voitures-de-Séries-depuis-2009-Vol-2

Les-voitures-de-Séries-depuis-2009-Vol-3

Les-voitures-de-Séries-depuis-2009-Vol-4

Les-voitures-de-Series-depuis-2016-Vol-1

 

Compétition-1947-à-1950

Compétition-1951-à-1955

Compétition-1951-à-1955-Vol-2

Compétition-1956-à-1965

Compétition-1956-à-1965-vol-2

Compétition-1956-à-1965-vol-3

Compétition-1956-à-1965-vol-4

Compétition-1966-à-1975

Compétition-1966-à-1975-Vol-2

Compétition-1976-à-1985

Compétition-1976-à-1985-Vol-2

Compétition-1986-à-1999

Compétition-depuis-2000

Compétition-depuis-2000-Vol-2

Compétition-depuis-2000-Vol-3

 

Monoplaces-Ferrari-F1/F2-de-1950-à-1980

Monoplaces-Ferrari-F1/F2-de-1950-à-1980-Vol-2

Monoplaces-F1-de-1981-à-2012-Vol-1

Monoplaces-F1-de-1981-à-2012 Vol 2

Monoplaces-F1-de-1981-à-2012-Vol-3

Monoplaces-F1-de-1981-à-2012-Vol-4

Monoplaces-F1-à-partir-de-2013

 

Modèles-spéciaux

Modèles-spéciaux-vol-2

Modéles-spéciaux-vol-3

Modèles-spéciaux-vol-4

 

Concepts-cars et Prototypes

 

Préparations-et-Tuning

Préparations-et-Tuning-vol-2

Préparations-et-Tuning-vol-3

Préparations-et-Tuning-vol-4

Préparations-et-Tuning-vol-5

Préparations-et-Tuning-vol-6

Preparations-et-Tuning-vol-7

Préparations-et-Tuning-vol-8

 

Ferrari-Concepts-3D

Ferrari-Concepts-3D-vol-2

 

Eclatés-de-Ferrari

LEGO-Ferrari

MP : lebian@laposte.net

6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 09:24

Voilà donc cette 488 GTB qui reprend le flambeau et semble succéder cinq ans plus tard à la terrible 458 Italia.

Le but est de procurer encore plus de sensations de voiture de course à des propriétaires heureux qui sauront garder la maîtrise de l'engin grâce à quelques astuces.

Son prodigieux V8 perd en cylindrée, passant de 4,5 litres dans la 458 Italia à 3,9 litres seulement dans la 488 GTB.

Le but est d'aller chercher de meilleures performances en termes de consommation et donc d'émissions polluantes puisque même Ferrari n'y échappe pas.

Comme il n'était pas question de minorer l'addition des chevaux, le renfort de deux turbos soufflant dans le V8 amaigri permet d'en extraire 100 ch supplémentaires pour atteindre 670 ch à 8 000 tr/min. Soit un rendement effarant de 171 ch au litre!

Le couple maxi progresse de 220 Nm pour culminer à 760 Nm dès 3 000 tr/min. Cruelle comparaison, la mythique Enzo se fait distancer de 2 secondes par la 488 GTB sur un tour du circuit de Fiorano. 

Pour situer la performance, la 488 GTB accélère de 0 à 200 km/h en 8,3 s contre 9,6 s pour la supercar mythique de Ferrari. Cela a été obtenu notamment avec une gestion de couple réalisée par la boîte à sept rapports.

Du travail réalisé sur la carrosserie dont les formes amènent, après le fond mécanique, la forme aérodynamique. Bilan : une amélioration de 50 % de la portance et une réduction de la traînée, deux valeurs pourtant difficiles à concilier.

On note la taille des prises d'air latérales, le museau largement ouvert désormais, l'aileron arrière soufflé par les tuyaux d'échappement et, ce qui ne se voit pas, un soubassement aérodynamique doté de générateurs de tourbillons extrêmement sophistiqué.

Ferrari promet une voiture lisible autant que très réactive, qui reste sous contrôle électronique, mais ici sensiblement débridé.

Le Ferrari Side Slip Angle Control (SSC2), une sorte d'ESP très sophistiqué, consent plus de vivacité combiné au système de motricité F1-Trac.

De plus, le différentiel électronique E-Diff contrôle désormais également les amortisseurs actifs, ce qui contribue à un contrôle de caisse précis et immédiat. La Présentation officielle ce fait  au Salon de Genève.

Partager cet article

Repost 0

Commentaires